La mise à mort de la médecine du travail et de la protection de la santé au travail – texte collectif MDT ASMT-SNPST-SMTIEG

Les médecins du travail sont chargés depuis 1946, d’une mission d’ordre public social qui consiste « à éviter toute altération de la santé des travailleurs du fait de leur travail ».

La médecine du travail a, dès l’origine, été entravée par deux dispositions :
la gestion de l’institution par les employeurs qui ont ainsi les moyens de s’opposer à un exercice qui serait contraire à leurs intérêts immédiats
et la notion d’aptitude et celle d’inaptitude du salarié au poste de travail qui sont pourtant absentes de la loi organique qui ne prévoit que des propositions de transformation ou de mutation de poste.
Lire la suite

Pour ne plus perdre sa vie à la gagner !

La santé au travail est une question de santé publique. Or chaque semaine qui passe voit se multiplier les attaques du patronat et du gouvernement contre les droits sociaux, notamment en matière de santé au travail. Pourtant, la situation est alarmante : au nom d’une soi-disant « rationalisation » des coûts, les logiques organisationnelles aujourd’hui à l’œuvre au sein des entreprises, dans l’industrie comme dans les services, dans le secteur privé comme dans le public, contribuent à aggraver l’exploitation des corps et à dégrader de manière profonde la santé de nombreux travailleurs.
Lire la suite